SolarXOne, le drone solaire prend son envol

Au salon du Bourget, la start-up française a présenté un prototype indépendant sur le plan énergétique et envisage de battre le record du monde de durée de vol.

Par Publié aujourd’hui à 11h55, mis à jour à 12h44

Temps de Lecture 2 min.

SolarXone, un petit appareil ultraléger, de 4,60 mètres d’envergure et pesant moins de 25 kilos.

Il avait le choix entre Londres ou Munich, et c’est finalement à Guérande en Loire-Atlantique que Benjamin David a décidé de faire voler son drone solaire. Les raisons, les vastes étendues au-dessus de la mer pour le tester, mais aussi la proximité de La Baule et surtout de Nantes, pour trouver les compétences aéronautiques. Trois ans donc que cet ingénieur de 42 ans, venu d’Airbus, y développe sa start-up X Sun avec une dizaine de passionnés, et surtout le soutien d’entreprises comme Dassault Systèmes, Airbus, Total ou Orange.

L’idée est simple : prouver qu’il est possible de concevoir un engin volant non polluant et économiquement viable. « Je me suis inspiré du fonctionnement des satellites pour l’appliquer aux drones. Ils utilisent et stockent de l’énergie solaire, et sont contrôlés à distance », explique M. David en présentant son petit appareil ultraléger, de 4,60 mètres d’envergure et pesant moins de 25 kilos grâce aux matériaux composites de sa structure.

Son originalité consiste en une double aile portante sur laquelle sont placés les capteurs solaires. Cette forme inhabituelle a pour avantage de rendre le drone « naturellement stable, ne pouvant décrocher, et plus manœuvrable », affirme son concepteur. La surface de la voilure étant moins importante qu’une aile normale, l’appareil est de fait plus léger. « Il peut emporter jusqu’à 7 kilos de matériel et voler au minimum douze heures », poursuit-il. Des performances qui intéressent déjà des groupes comme GRT Gaz, la SNCF, EDF ou Enedis pour vérifier l’état de leurs installations grâce à des caméras embarquées et des capteurs ou pour cartographier des terrains. La commercialisation des premiers appareils est prévue à la fin de l’année. Le brevet, quant à lui, déposé en Europe est en passe de l’être au niveau mondial.

« Innovations de rupture »

Une célérité rarement vue. « Il ne faut surtout pas être seul lorsqu’on lance un projet », prévient le fondateur de cette start-up qui dès le départ s’est tourné vers Dassault Systèmes et son 3D Experience Lab. Ce laboratoire, lancé fin 2015 par le directeur de l’innovation, Frédéric Vacher, aide les jeunes entreprises en mettant à leur disposition pendant deux ans ses logiciels et sa plate-forme numérique. Cela va de l’aide à la conception à l’industrialisation en passant par la simulation. « Nous recherchons les innovations de rupture », explique le créateur de cet accélérateur de start-up en décrivant la palette des programmes, de la ville intelligente aux sciences de la vie. « Nous accompagnons près de 30 projets à l’échelle mondiale avec une ambition de 10 nouveaux par an », ajoute M. Vacher. « Autre avantage, chacun de nos 18 000 salariés peut apporter son aide à un projet où que ce soit dans le monde, car tout passe par le cloud. Ils deviennent alors des mentors. Leurs savoirs et leurs expériences permettent d’éviter des écueils et de gagner du temps. »

X Sun a ainsi pu développer en un an son prototype, réduisant de plus de moitié le temps qu’il faut normalement pour y parvenir. Il a ainsi été présenté pour la première fois au salon du Bourget. Pendant une semaine à partir du 17 juin, les visiteurs, en levant la tête dans le hall Concorde, ont pu apercevoir, suspendu dans les airs, le drone solaire, voisinant avec les deux premiers supersoniques français et britannique installés à demeure dans ce hangar. Si proche alors que cinquante ans les séparent. Prochaine étape : décrocher le record du monde de durée de vol pour un drone et passer au-delà des quatorze jours. Un défi qui sera lancé dans les prochains mois sous le soleil de La Baule.

Réagissez ou consultez l’ensemble des contributions

Источник: Lemonde.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...