1er Mai: Macron demande une réponse «extrêmement ferme» contre les «black blocs»

Emmanuel Macron demande une réponse «extrêmement ferme» à l’encontre des «black blocs» et de ceux n’ayant pour objectifs «que le désordre et la violence» selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Près de 2 000 «black blocs» sont attendues par les autorités sur Paris.

» LIRE AUSSI — 1er mai: peut-on interdire aux «black blocs» de manifester?

Lors du conseil des ministres, le chef de l’Etat «a indiqué de manière très ferme qu’il fallait permettre aux uns et aux autres en cette fête très symbolique du travail de manifester» a-t-elle dit lors du compte rendu du conseil à l’Elysée.

«Mais que pour pouvoir protéger ce droit à manifester il fallait également qu’on soit extrêmement fermes contre tous ceux qui n’ont pour objectifs que le désordre, la violence et de l’agressivité voire des agressions en direction des forces de l’ordre», a-t-elle ajouté. Il a «souhaité que la réponse à l’encontre des black-blocs notamment soit extrêmement ferme».

Источник: Lefigaro.fr

Источник: Corruptioner.life

Share

You may also like...